22/10/2010

Crépuscule

Crépuscule,

 

C’est le soir. Le soleil, sans être couché encore, a disparu derrière les maisons. Pus de lumière directe. La pénombre envahit tout, comme si l’ombre portée au monde avait englouti jusqu’au monde même…C’est la caverne de Platon, mais sans issue. Le réel, mais sans mythe, sans remède, sans espoirs…On se demande pourquoi vivre, et l’âme s’angoisse, et le corps est plein d’une fatigue morne…

Qui ne connaît de ces moments ? Spleen, mélancolie, cafard, déprime…Peu importe les mots. Chacun reconnaîtra les siens.

…Il ne sert pas trop non plus de considérer plus malheureux que soi.  On en trouve toujours et d’innombrables. Mais cela n’a jamais consolé personne, et au fond c’est tant mieux.

…Sans compter que songer au pire, c’est penser aussi qu’il est possible, toujours et partout possible.

…Tout amour est deuil ou frayeur…Joie aussi, je sais bien, joie d’abord et surtout : aimer, c’est se réjouir de ce qui est. Mais « la joie va toujours avec la frayeur », dit le poète, et au fond, c’est l’amour même. Qui peut aimer sans trembler ?

Pourtant nous ne tremblons pas toujours, ni si souvent. Faute d’amour ? Pas seulement. La vie nous emporte. Le monde est là, qui résiste, qui impose l’effort ou le travail. Puis tant de soucis, de problèmes, de charges, de fatigues…Exister, même confortablement reste difficile. Chacun a suffisamment de monstres à combattre, de déceptions à surmonter, d’obstacles à franchir, enfin mille petites tâches urgentes ou non, qui l’appellent. Tant mieux, l’oisiveté n’est bonne à rien…

 

Extrait du livre de André Comte-Sponville « Le goût de vivre et cent autres propos »

 

DSC_3750.jpg

15:07 Écrit par Fanchon dans Image Citation | Lien permanent | Commentaires (24)

Commentaires

Salut Françoise,

Me voici de retour !
La photo représente bien toute la tourmante et l'espérance qu'il y a dans ce texte.
A bientôt.
Bisous
Aigleloup

Écrit par : Jean-Pierre | 22/10/2010

Répondre à ce commentaire

bonjour Fanchon . aucun problème en ce qui m concerne ,j'ai répondu a Vinciane sur son blog qui mérite visite . ton ciel tourmenté va bien avec le texte . bonne journée et gros bisous

Écrit par : jean-pierre | 22/10/2010

Répondre à ce commentaire

Très belle photo et le texte est superbe et comme le dit aigleloup va très bien avec la photo!!! J'espère que tu va bine ma belle!! Te souhaite un super Wk et t'envoie plein de bisous

Écrit par : gootchai | 22/10/2010

Répondre à ce commentaire

Magnifique texte pour accompagner ta sublime photo.
Voilà, un livre que j'aimerais.
Merci ma tendre Fanchon, pour ce beau moment de lecture.
Je suis contente, tu as terminé ton travail.
Il y a des semaines où nous sommes plus débordées.
C'est le week-end, tu pourras profiter, je l'espère pour toi.
Pour moi, il sera de nouveau bien chargé...
Ce soir, on souffle un peu.
Bonne fin de journée, je t'envoie un plein de bisous.
Câlins à mes copains.

Écrit par : Mousse | 22/10/2010

Répondre à ce commentaire

bonjour fanchon
tout d'abord je tiens à te remercier pour ton super commentaire sur mon blog
quand à l'amour ...c'est merveilleux mais on s'inquiète toujours pour l'autre
notre double , notre second moi
c'est humain
la photo est sublime !
tout gros bisous passe une bonne fin d'après midi

Écrit par : Anne Bilou | 22/10/2010

Répondre à ce commentaire

quand à vivre décemment....mon dieu comme ça devient difficile
les fins de mois sont souvent loin d'être toutes roses et violettes
et je pense que ça ne va pas aller en s'améliorant
souvent je me dis mais quel monde pourri !

Écrit par : Anne Bilou | 22/10/2010

Répondre à ce commentaire

Tu parle du crépuscule comme le sens que mon esprit donne à ce mot.
Le crépuscule c'est pour moi toujours le début de la fin de quelque chose.
Ce texte traduit bien les sens de ce mots ...
Amitiés et bisous ensoleillés .. bien nécessaire en cet automne déjà trop sombre

Écrit par : aramis-le-rimailleur | 22/10/2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Françoise joli texte qui retrace bien la réalitée tumultueuse comme le ciel de cette photo.
Bonne soirée
Bisous

Écrit par : urson | 22/10/2010

Répondre à ce commentaire

Demain c’est le weekend, la fin des vacances pour moi,
j’en profite encore un peu et passe te saluer,
je reviendrai dans quelques jours lorsque je serai rentrée.
L'hiver venant , le moral est souvent en baisse.
Je pense que je vais avoir la chute difficile à mon retour.
Bisous

Écrit par : soledad | 22/10/2010

Répondre à ce commentaire

Coucou :-)

Ce texte est très beau mais j'espère qu'il ne te correspond pas en ce moment car il me semble empreint de tristesse et de mélancolie.

Merci pour tes visites et tes commentaires toujours aussi agréables à découvrir.

Amitiés,

Bizz

Écrit par : Oli | 22/10/2010

Répondre à ce commentaire

quelle beauté dans ce texte si agréable à lire et à méditer ....

Écrit par : Chantal | 22/10/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour Françoise, la vie est bien souvent comme ta photo, remplie de nuages, mais il y a toujours un petit coin de ciel bleu, tant mieux...bise et bon week end..

Écrit par : le Pierrot | 23/10/2010

Répondre à ce commentaire

Si l'oisiveté n'est bonne à rien, le surmenage non plus. Il faut s'accorder des moments de pause de temps en temps.
Voilà que tu as réussi à me dégoûter de l'Egypte! Je continue donc à regarder les reportages et à lire les livres de Chr. Jacq?
Bon weekend.

Écrit par : Philippe D | 23/10/2010

Répondre à ce commentaire

Beau texte un peu tristounet quand même mais comme le temps de ce moment
Passes un bon WE Fanfan
Gros bisous

Écrit par : nicole | 23/10/2010

Répondre à ce commentaire

gros gros bisous!!!

Écrit par : michaeline | 23/10/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour ma petite Françoise....Un petit coucou avec mon p’tit café, pour te souhaiter une très heureuse journée…
C’est un ciel plus clair ici ce matin…Nous allons peut être avoir une journée sèche !
C'est bien triste ce texte, j'espère qu'il ne te correspond pas vraiment... c'est vrai que des moments de découragement nous en avons tous mais il suffit d'un vidéo gag pour avoir meilleurs idées !Je ne peux pas m'empêcher d'en rire aussi ! Lolll...
Gros bisous et bon samedi ma douce amie...♥

Écrit par : Chadou | 23/10/2010

Répondre à ce commentaire

Superbe ce ciel tourmenté et le texte l'accomagnant est parfois tellement vrai. Pas en ce moment pour moi car mes enfants arrivent demain avec un de mes arrière petits-fils, alors que du bonheur cette semaine MAIS sans doute moins présente sur les blogs.. A bientôt donc, avec mes excuses. Grosses bises. Arlette

Écrit par : Arlette Jacob | 23/10/2010

Répondre à ce commentaire

Mais qui dort dans ces nuages?
Bon week end Françoise.
jj@+

Écrit par : Jean Jacques | 23/10/2010

Répondre à ce commentaire

Très belle photos, et beau texte,bon samedi Françoise et bisous,Roland

Écrit par : Theys | 23/10/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour Fanchon ,
Soyons sérieux sur nos bancs dans la salle d'études ,il faut faire chauffer
ses neurones (bon ça va je suis au soleil !) aux premiers mots je me suis
demandée ce qui t'arrivais ,en poursuivant la lecture ...mais fermons là
ces livres et ces pensées si sombres à la Baudelaire ou autre poètes
maudits ,pour profiter de ce généreux soleil qui nous invite aujourd'hui
à ouvrir les yeux sur la beauté de la nature et le chant des oiseaux , oui
je sais je suis primaire ,comme devant un Monet avec ses coquelicots
mais faut-il toujours se poser des questions et se devisser le cerveau
pour" faire" un Magritte !!! respirons quittons ce spleen si collant , je
repeins tout en bleu , couleur de tes yeux ...tout va beaucoup mieux .
Bisous amicaux .

Écrit par : françoisedu80 | 24/10/2010

Répondre à ce commentaire

Peu importe les mots, effectivement! De toute manière nous avons tous ressenti un jour ou l'autre ce genre de sentiment.
C'est une grande qualité de vouloir la vérité sans en avoir peur, et pourtant le mensonge est plus fréquent que la vérité.
Je pense bien à toi.
Amitiés, Catherine

Écrit par : Catherine | 27/10/2010

Répondre à ce commentaire

Tu sais, Arthur Rubinstein disait: "Tout homme ne sais pas être heureux, s'il n'a pas été triste avant".
Amitiés, Catherine

Écrit par : Catherine | 27/10/2010

Répondre à ce commentaire

Je crois que le gout de vivre dépend des projets que l'on a. Quand on n'a plus de projet, on n'a forcément plus de gout à l'existence. Vivre pour quoi faire?
Je suis, moi, en plein projet avec mon deuxième bouquin. Du coup, je suis plein d'entrain même si je suis fatigué!
A bientôt???

Écrit par : Philippe D | 27/10/2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Françoise,
Je suis chavirée par ton texte et tes photos. J'en reste exceptionnellement muette.
Je prendrai le temps d'y revenir à notre retour, tes textes et tes photos dégagent une force, une puissance, une sérénité qui me bouleversent.
Merci Françoise et gros bisous
A bientôt

Écrit par : helene83 | 03/11/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.