07/01/2010

Et le brouillard tombait sur la plaine

.
.
DSC01511-1
.
.
DSC01519-1
.
.
DSC01520-1
 .
.
DSC01522-1

16:19 Écrit par Fanchon dans Paysages nature | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

J'adore cette ambiance!! Coucou Françoise!!!Alors je vois que tu as beaucoup de boulot!!! Courage!!!!Moi, j'étudie!!Difficile aujourd'hui je n'ai pas la tête à l'étude!! La zouzoute a quand même été promené!! Dis, tu vas garder les bébés jack??? Ils sont vraiment super géniaux les jack! je les trouve très comiques!Tes photos sont très belles et la série que tu as mis aujourd'hui est vraiment belle aussi!! Je t'envoie plein de bisousssssssssss et toute mon amitié!!

Écrit par : libouton | 07/01/2010

Répondre à ce commentaire

Neige et brouillard enveloppe le village d'un manteau glacé mais charmant.

Écrit par : Philibert | 07/01/2010

Répondre à ce commentaire

Et oui ,pareil chez moi. Ce qui nous donne des photos superbe

Écrit par : martine | 08/01/2010

Répondre à ce commentaire

Coucou en passant... Merci pour ton commentaire, mais cela va aller.
Ce soir je vais m'amuser un peu.
J'aime bien le brouillard, c'est un peu de mystère qui se dépose.
Bon weekend - Sally

Écrit par : Sally | 08/01/2010

Répondre à ce commentaire

Tu vois, par contre, je n'aime pas le brouillard, j'ai l'impression d'étouffer et je n'aime pas avoir la vue bouchée comme ça.
Je peux te dire franchement que tu m'as troublée avec ton commentaire sur l'amitié ! J'aurais pu l'écrire exactement de la même façon !
J'ai moins aussi été profondément déçue par des "amis" et même dans la famille. De telle manière que je ne fais confiance à personne ! Je me méfie de tout le monde et je me suis forgée une carapace afin de ne plus trop souffrir. Je suis quelqu'un de très sensible, trop même, je suis aussi naïve au départ (maintenant très méfiante), trop sincère, trop "gentille"...J'ai déjà payé pour tout ça et de vrais amis (je ne parle pas des blogs), je n'en ai plus. Juste des connaissances avec qui je discute mais plus personne qui vient à la maison comme le ferait une soeur ou un frère...C'est quand on est dans le creux de la vague qu'on voit tout le monde s'éloigner, une fois que tu ne les fais plus rire, que tu n'as rien à leur donner (niveau matériel), qu'ils n'ont plus d'intérêts, pppfffftttt tout le monde disparaît d'un coup ! J'ai quand même un couple de vrais amis, des personnes âgées qui étaient mes anciens voisins et qui m'ont beaucoup aidée et soutenue au moment où j'en avais besoin, des épaules pour recevoir mes pleurs et m'encourager. Je veux moi aussi être cette épaule pour les amis qui en ont besoin, j'essaie de remonter le moral quand ça ne va pas, j'essaie d'amuser un peu pour faire oublier les soucis, etc...Je suis vraiment heureuse d'avoir trouvé tant d'amitié sur les blogs, je les pense sincère mais il est vrai que j'aurais un peu peur de les rencontrer en vrai...même si je suis sûre que je ne serais pas déçue, j'ai quand même toujours cette crainte...
Bon, je vais arrêter, quelle tartine ! LOL
N'hésite surtout pas si tu as besoin de quoi que ce soit ! Je pense qu'on se comprend tout à fait...
Bonne soirée, gros bisous !

Écrit par : fauvette | 09/01/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.